les mesures utilisées dans la région

(Selon les indications de Pierre Métrailler, 19.07.1983)
  1. La vendange et le vin

  • la brantée:          45 litres

  • un pot:              1 litre 1/2

  • un demi-pot:         0,75 litre

  • une cartetto:        3 dl

  • un carteron:         deux pots, 3 litres

  • un setier:           12 carterons et un pot, 37 litres 1/2

2. Le blé, les champs

  • un fichelin:        15 Kg pour le grain

dimensions intérieures: 16 cm de hauteur, 38 cm de diamètre environ

press to zoom

La poignée en fer forgé entourée d'une couronne de clous

press to zoom

Date d'un contrôle officiel

press to zoom

Date d'un contrôle officiel sur un autre fichelin avec l'écusson aux treize étoiles surmonté d'une croix fédérale

press to zoom
  • un fichelin:           100 toises pour le terrain, 380 mètres carrés.

    Le fichelin fut utilisé jusque vers les années 1930 peu après le remaniement de 1926 qui a disposé les parcelles en longueur et a ainsi rendu le travail de la charrue impossible.

  • une toise:            3,80 mètres carrés

  • une toise(linéaire):  1,94 mètre environ

3. L'alpage, la mesure du lait

  • une emmine:          16 litres

  • une demi-emmine:      8 litres

  • un cartan:            4 litres

  • un huitan:            2 litres

  • le pied:              droit de base pour l'alpage

    Pour être allodiateur, être membre de droit, il faut avoir un pied provenant du père et avoir "reconnu".

    Pour alper une vache, il faut avoir 4 pieds, ou trois pieds et un quatrième "suralpé", c'est-à-dire loué à l'alpage.

    Seul l'allodiateur possède le droit de vote et doit être procureur de l'alpage à son tour. Les corvées pour l'entretien de "la montagne", l'alpage, sont les mêmes pour tous ceux qui possèdent des "fonds", des pieds. Sur la base des pieds, les non allodiateurs payent une taxe pour alper (un usage antérieur).